Syndicat Mixte Accueil des Gens du Voyage

Accueil > Médiathèque > Films > Jimmy Rivière

Jimmy Rivière

lundi 5 janvier 2015, par Maneo

Teddy Lussi-Modeste, mars 2011

Jimmy Rivière, c’est l’histoire d’un jeune homme vivant auprès des siens dans la région de Grenoble, une communauté de Gens du voyage « chrétienne », convertie au pentecôtisme.
Depuis son baptême, la pression de la communauté devient de plus en plus forte : afin d’être un bon chrétien, il doit renoncer au monde et à ses passions : la boxe qu’il pratique depuis de longue année auprès de Gina, et Sonia, sa petite amie, une Gadji de caractère. Pour le Pasteur de la communauté qui cherche à le sauver, Jimmy pourrait être un successeur naturel.
Mais où se cache ce Dieu sensé briser Jimmy et le délivrer de toutes ses passions ? Pourquoi est ce si compliqué d’avoir la révélation qu’ont connu les autres membres de la communauté et d’entrer dans le droit chemin ? Jimmy s’interroge, hésite.
Il ne parvient pas à s’affranchir de cette violence qui le ronge, qui le fait vivre mais dont on apprend au cours du film qu’elle a marqué son histoire familiale.
Gina et Sonia ne l’aident pas à trancher, elles le harcèlent même ; Sonia en lui hurlant désespérément son amour pour lui et Gina en lui assurant vouloir faire de lui un champion de boxe, ce dont il a toujours rêvé.
Alors, comment rester soi même, comment garder son indépendance et faire respecter ses propres choix dans une communauté où l’abandon de soi fait la force du groupe dans ses combats quotidiens pour la recherche de terres d’accueil ou la préservation de son identité face au monde des Gadjés.
Ce film est intéressant à plus d’un titre : il nous apprend à découvrir une autre facette de la vie des Gens du voyage, celle que l’on ne voit pas dans les journaux : la dévotion à la religion, le rôle structurant qu’elle joue dans un contexte d’insécurité sociale , la richesse du langage et les difficultés liées à l’analphabétisme mais aussi la rudesse des rapports sociaux et la pudeur des sentiments. Aucune différence fondamentale avec le monde gadjé. Si certains n’en étaient pas convaincus, ce film fait le reste.

Voir la bande annonce